Pour sa première venue au Festival d’Aix, la cheffe d’orchestre finlandaise Susanna Mälkki à la tête du London Symphony Orchestra assure le lien subtil entre les tempi de la scène et de la fosse, dans une écriture de la déchirure, entre l’hyper-grave et l’hyper-aigu, la longue traine résonante et le scintillement pointilliste.

Ôlyric

“Pour sa première venue au Festival d’Aix, la cheffe d’orchestre finlandaise Susanna Mälkki à la tête du London Symphony Orchestra assure le lien subtil entre les tempi de la scène et de la fosse, dans une écriture de la déchirure, entre l’hyper-grave et l’hyper-aigu, la longue traine résonante et le scintillement pointilliste.”

Ôlyrix

“C’est beau, une salle dressée d’un seul élan, la dernière note éteinte – étreinte, pourrait-on dire, tant la création d’ Innocence, dimanche 4 juillet, a tenu en haleine, près de deux heures durant, le public du Grand Théâtre de Provence.”

Le Monde

“Si l’œuvre fait une aussi forte impression, c’est aussi qu’elle est formidablement restituée par la cheffe Susanna Mälkki, ardente défenseuse de la musique contemporaine, avec toute l’exactitude méticuleuse qu’on lui connaît. Sous sa direction d’une maîtrise stupéfiante, le London Symphony Orchestra et l’Estonian Philharmonic Chamber Choir alternent opulence et transparence pour déployer des timbres, des couleurs, des contrastes, des harmonies les plus variées, raffinées ou saturées, et former une texture impressionnante de densité.”

Scene Web

“Epoustouflant la veille dans Tristan et Isolde, le London Symphony Orchestra se montre tout aussi performant ce soir sous la direction de l’excellente Susanna Mälkki”

ConcertoNet

“Pour servir la composition, l’excellence des pupitres du London Symphony Orchestra est sollicitée avec succès par Susanna Mälkki toujours en phase avec l’action et qui apporte énormément à la charge émotionnelle.”

Concert Classic

“Diesmal sorgte die Finnin Susanna Mälkki am Pult des London Symphony Orchestra mit beeindruckender Präzision für das musikalische Fundament eines packenden Gesamtkunstwerkes, das nicht auf die Extravaganz des Neuen schielt, sondern (mit Recht) auf ein Nachleben auf den Opernbühnen der Welt setzt.”

NMZ

“La direction musicale de Susanna Mälkki, à la tête du LSO en rend l’écoute passionnante et sait toucher l’auditeur au cœur.”

La Marseillaise

“Un triomphe.”

Les Echos

“Mälkki dirige la Sinfónica de Londres con dominio y convicción”

El País